Adolescente, j'ai été brûlée au troisième degré sur les cuisses et c'est pendant mes études de pharmacie que, pour la première fois, j'ai entendu parler de l'huile végétale de rose musquée et de ses capacités à réduire une cicatrice.

Il m'a fallu attendre une formation en dermo-cosmétique naturelle, quelques trente années plus tard, pour faire l'expérience...

http://www.alternatives-cosmethics.com/2016/10/30/pourquoi-traiter-une-cicatrice-avec-l-huile-végétale-de-rose-musquée/